Monument aux Morts de la Grande Guerre 1914-1918

Église réformée de l’oratoire du Louvre. Morts pour la France

Église protestante réformée de l’oratoire du Louvre

145 rue Saint-Honoré, 75001 PARIS

28 décembre 1919

Oui

Chapelle du souvenir

Gustave-Louis Jaulmes (1873-1959) (peintre), Charles Letrosne (1868-1939) (architecte)

 

Monument principal :

 

Le monument aux morts est situé dans la seconde chapelle du bas-côté gauche et se présente sous la forme d’une toile marouflée exécutée par le peintre Gustave-Louis Jaulmes en collaboration avec l’architecte Charles Letrosne. L’arcature de la chapelle a été fermée, ménageant une pièce fermée qui servait à l’époque de salle funéraire. La longue liste déroulée sur cette immense composition est peinte en lettres noires sur fond or. Encadrée de drapeaux, de palmes, de guirlandes et de couronnes de laurier, la longue liste donne les noms des 142 paroissiens morts sous les drapeaux pendant la Première Guerre mondiale. Gustave-Louis Jaulmes qui était lui-même fils de pasteur, fut membre de cette Église.

 

Épitaphe :

 

ÉGLISE REFORMÉE

DE L’ORATOIRE DU LOUVRE

MORTS POUR LA FRANCE

 

 

Plaque :

 

La plaque est située devant le monument principal. Elle fut inaugurée le 18 septembre 1927 lors d’une cérémonie franco-américaine, en présence de membres de l’American Legion. Une plaque de marbre noir, une épitaphe, en français et en anglais ainsi que la croix sont gravées et dorées. Des décors formés de guirlandes, de couronnes de laurier, peints en vert, agrémentent la composition.

 

Épitaphe :

 

À la gloire de Dieu

et en souvenir reconnaissant

des officiers et soldats

de l’armée expéditionnaire

américaine

qui sont morts

pour la cause des alliés

sur le sol de France

1917-1918

  

Crédit photographique : © F. Jiméno / DHMMA / Mairie de Paris

 

Bibliographie : Philippe Braunstein, L'Oratoire du Louvre et les protestants parisiens, Genève, Labor et Fides, 2011, p. 217-218.

 

Édifice religieux

Adresse :