Monument aux Morts de la Grande Guerre 1914-1918

À la mémoire des Indochinois catholiques

Chapelle du séminaire des Missions étrangères

126 Rue du Bac, 75007 PARIS

ND

Oui

Stèle

Charles Lichtenfelder (1857-1938), signé en bas à droite

 

 

Le monument est situé sous la tribune découverte à l’entrée du vaisseau, contre le mur du bas-côté gauche. Il se compose d’une stèle surmontée d’un mur décoré d’une mosaïque.

La stèle se compose d’une plaque de marbre blanc veiné de noir sur laquelle sont inscrits 46 noms, en lettres gravées et réchampies de rouge bordeaux. Elle est encadrée par un cadre mouluré de marbre rouge foncé posé sur un socle de pierre noire. L’ensemble est couronné par un fronton cintré décoré de palmes et d’un médaillon, et surmonté d’une croix.

La mosaïque, située juste au-dessus, est signée : « CH. LICHTENFELDER ARCH.TE ». La composition est encadrée par une guirlande végétale en camaïeu de bleus. Sur la partie supérieure, des tesselles dorées dessinent les noms des provinces indochinoises, chaque nom étant séparé par une guirlande. Au centre, des tesselles rouges forment l’épitaphe elle-même.

L’architecte Charles Lichtenfelder (1857-1938) fit une partie de sa carrière en Indochine. On lui doit plusieurs monuments aux morts situés dans le jardin agronomique du bois de Vincennes, notamment le portique Temple du Souvenir indochinois (1921) et le monument Aux Indochinois chrétiens morts pour la France (1921) qui est traditionnellement attribué.

 

Épitaphes :

 

Sur la mosaïque :

 

COCHINCHINE CAMBODGE ANNAM LAOS TONKIN

 

A LA MEMOIRE

DES

INDOCHINOIS CATHOLIQUES

MORTS POUR LA FRANCE

1914 1918

 

 

Sur la stèle :

 

In memoriam

moderatum missionariorum et alumnorum

seminari missionum ad exteros

qui patria tuenda giorose occubuerunt

 

 

© F. Jiméno / DHMMA / Mairie de Paris

Édifice religieux

Adresse :