Monument aux Morts de la Grande Guerre 1914-1918

A LA MÉMOIRE DES ISRAELITES MORTS POUR LA FRANCE

Grande synagogue de Paris

44 Rue de la Victoire, 75009 PARIS

1923

Non

Stèle

Emmanuel Hannaux (1855-1934) (sculpteur)

 

Le monument est situé dans une galerie extérieure longeant le bas-côté droit de la synagogue. Face à une porte latérale de la synagogue, contre un bâtiment servant aujourd’hui d’archives, entre autres dépendances, se trouve la stèle signée et datée par Emmanuel Hannaux en 1923. De part et d’autre, donnant sur deux cours intérieures, sont situées les plaques elles-mêmes, chacune d’entre-elles surmontée d’une petite plaque où l’on peut lire l’épitaphe suivante : COMMUNAUTE DE PARIS MORTS POUR LA FRANCE 1914-1918. Pour mémoire, 1 350 Parisiens de confession juive sont morts pendant ce conflit. Sur les plaques en marbre gris veiné de blanc sont gravés et réchampis de noir le nom des défunts.

La stèle en marbre blanc d’Emmanuel Hanneaux est formée d’un autel sur lequel sont posées les tables de la loi, devant elles, un casque, un fusil, un drapeau. De chaque côté de la composition, deux branches de laurier. La signature est située au pied du soubassement, en bas à droite.

 

Épitaphes

Sur le soubassement de la stèle :

A

LA MÉMOIRE

DES ISRAELITES

MORTS POUR LA FRANCE

1914 – 1918

 

Au-dessus des plaques :

COMMUNAUTE DE PARIS

MORTS POUR LA FRANCE

1914-1918

 

Inauguration : Le monument fut inauguré le dimanche 11 novembre 1923, en présence de nombreux représentant de l’État et de la Ville, notamment le président du Conseil général de la Seine, M. Brunet et le maire du 9e arrondissement, M. Sauphar. La cérémonie est transcrite dans L’univers israélite du 16 novembre 1923.

 

Bibliographie : « La Communauté Israélite de Paris à ses enfants morts pour la France. Inauguration du monument et des plaques commémoratives au temple de la Victoire », L’univers israélite. Journal des Principes Conservateurs du Judaïsme, n° 10, 16 novembre 1923, p. 221-230.

 

Plaque Charles Peguy

À droite de la stèle, une plaque en marbre blanc a été apposée en hommage à Cgarles Peguy.

 

Épitaphe :

 

À la mémoire de

CHARLES PEGUY

Mort pour la France

Le 5 septembre 1914

' J’aimerais

que le nom de mon Mari,

CHARLES PEGUY

soit joint

à ceux des Israélites

qui ont donné comme lui

leur vie pour la France˝

(M.me Charlotte-Charles Peguy)

 

© F. Jiméno / CHVP / Mairie de Paris

 

 

Édifice religieux

Adresse :