Monument aux Morts de la Grande Guerre 1914-1918

Paroissiens morts au champ d'honneur 1914-1918

Église paroissiale Saint-Jean-l'Évangéliste

19 Rue des Abbesses, 75018 PARIS

nd

Oui

Mosaïque

Alexandre Bigot (1862-1927) (céramiste) ? et Eugène Thierry (1875-1961) (peintre)

 

Deux ensembles commémoratifs ont été réalisés : à l'extérieur, de part et d'autres de la porte d'entrée et sur le mur, deux mosaïques ; à l'intérieur au niveau du bras droit du transept, une peinture.

 

Les mosaïques extérieures :  

Réalisées par  Alexandre Bigot (1862-1927) bien après la construction de l'église qui fut achevée en 1904, elles listent  335 victimes par ordre alphabétiques sur deux panneaux composées de tesselles blanches, rouges et de plusieurs bleus et vert. Des motifs stylisés et géométriques animent l’ensemble.

 

Épitaphes :

À gauche de la porte d’entrée de l’église :

CEUX QUI PIEUSEMENT SONT MORTS POUR LA PATRIE

PAROISSIENS

MORTS

AU

CHAMP

d'HONNEUR

1914

À droite de la porte d’entrée de l’église :

ONT LE DROIT QU'À LEUR CERCUEIL LA FOULE VIENNE ET PRIE

                                                               VICTOR HUGO (LES CHANTS DU CRÉPUSCULE)

PAROISSIENS

MORTS

AU

CHAMP

d'HONNEUR

1918

 

La peinture :

Cette peinture à l'huile sur toile marouflée représente Marie, consolatrice des affligés : au centre la Vierge, à gauche des soldats blessés, à droite un soldat se marie et la veuve et l'orpheline. signé et daté 'Eugène Thierry 1916'.

 

© F. Jiméno / DHMMA / Mairie de Paris

 

Édifice religieux

Adresse :